La liposuccion Tunisie (ou lipoaspiration Tunisie) permet de réduire l’épaisseur de la couche de graisse, en aspirant la graisse en excédent localisée en profondeur. Il est cependant indispensable de maigrir et de perdre de 50 % à 75 % de son excédent de poids avant d’opter à une liposuccion en Tunisie.

liposuccion Tunisie : Les Indications :

liposuccion TunisieUne liposuccion en Tunisie est très fiable chez les jeunes patients, car leur peau est élastique, tonique et se retend certainement après l’opération.

Elle s’adresse aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Chez les patients âgés de plus que 50 ans, la peau est moins élastique et moins tonique.

Les suites esthétiques d’une liposuccion sont donc moins évidentes. Cette opération chirurgicale est indiquée aux personnes ayant un poids normal et des surcharges graisseuses localisées en profondeur.

En revanche, elle ne permet pas de maigrir et ne traite pas l’obésité. Cependant, elle  dresse la peau : peau d’orange ou autres irrégularités. La liposuccion en Tunisie ne peut servir à maigrir que si elle est relayée par une bonne hygiène de vie.

liposuccion en Tunisie : Contre-indications :

Il n’existe pas beaucoup de contre-indications pour une liposuccion. Ces contre-indications sont particulièrement liées à des maladies spécifiques telles que la leucémie, le diabète, l’hypertension ou d’autres maladies graves. Cependant, cette opération chirurgicale ne peut pas être pratiquée sur une femme enceinte ou allaitant son enfant.

La liposuccion est aussi contre-indiquée En cas de traitement médical faisant saigner ou à base d’antidépresseurs, Aussi, les personnes qui fume beaucoup ou souffrant d’une maladie d’obésité ne pourront pas être opérées.

Enfin, il est aussi contre-indiquée de prendre une pilule contraceptive. Il est tout à fait interdit de consommer de l’aspirine ou des médicaments contenant de l’acide acétylsalicylique (aspirine)  dans les 15 jours qui précèdent l’opération.

Zones du corps

La liposuccion peut être opté sur de nombreuses zones ou partie du corps, généralement situées en dessous de la ceinture abdominale.

Elle concerne :

– les hanches ;

– le bourrelet inférieur des bras ;

– le cou ;

– les mollets ;

– les chevilles. ;

– la région de la culotte de cheval ;

– la région sous fessière ;

– la face antérieure des cuisses ;

– la face interne des genoux ;

– la paroi abdominale (acte parfois associé à une chirurgie abdominale).

– la face interne des cuisses (acte souvent associé à un lifting des cuisses) ;

La durée de l’opération peut prendre entre 30 minutes à deux heures selon la ou les zones à toucher. Le chirurgien praticien peut opérer plusieurs zones durant l’opération, mais il ne prolongera pas trop l’opération pour des raisons de sécurité du patient.

La liposuccion Tunisie peut également être associée à un autre acte de chirurgie comme un lifting, par exemple.

Avant une liposuccion

Avant tout acte chirurgical, il est indispensable de faire une consultation médicale préalable avec un chirurgien. Cette consultation ne vous engage en rien.

Elle se déroule en plusieurs étapes. Le chirurgien débute par examiner vos attentes et vos motivations, puis il examine cliniquement la zone pour s’assurer que l’acte chirurgicale à opter est justifié.

Le chirurgien peut interdire l’opération s’il la trouve injustifiée ou n’est pas nécessaire.

Il fait ensuite un bilan médical pour s’assurer que vous ne présentez pas de contre-indications à l’acte chirurgicale, et il vous informe sur le déroulement de l’opération : durée, technique, matériel utilisé, anesthésie, risques, coût… À la fin de l’entretien, le chirurgien doit vous donner deux documents :

-un devis détaillé de la chirurgie de liposuccion, sur lequel vous trouvez des informations essentielles comme le nom du praticien et celui de sa clinique, ainsi que le coût détaillé de la chirurgie… ;

– un formulaire de l’accord éclairé à signer et à lui remettre avant l’opération ;

Vous certifiez ainsi avoir été éclairci sur les modalités de l’opération chirurgicale ainsi que sur ses risques et ses suites opératoire.

Entre cette consultation et la date de l’opération, vous disposez d’un délai minimum légal pour réfléchir de 15 jours. Si vous ne souhaitez pas continué, il vous suffit d’en informer le chirurgien. Il faudra donc lui régler juste le coût de la visite.

En revanche, si vous souhaitez toujours réaliser la liposuccion en Tunisie, il vous faut donc fixer une date avec le chirurgien pour l’intervention à la clinique. Celui-ci vous remettra une ordonnance pour une gaine (panty) qu’il vous faudra porter après la chirurgie de liposuccion.

Un entretient avec un médecin-anesthésiste est aussi indispensable avant l’opération. Grâce à ce bilan préopératoire, le docteur spécialiste décide du type d’anesthésie qu’il vous administrera. Enfin, réservez votre hospitalisation dans la clinique de votre chirurgien.

 L’intervention :

L’anesthésie est la première étape de l’intervention de la liposuccion. Selon la partie à traiter et de votre bilan préopératoire, le spécialiste se trouve face aux trois possibilités:

– une liposuccion péridurale, pour un acte chirurgical court et sur des zones limitées. Si le patient à subit une anesthésie générale, il sera hospitalisés une journée et une nuit en cas de besoin ;

– une anesthésie générale est prévu, pour une liposuccion importante ou complète, souvent sur plusieurs zones ;

– une anesthésie locale, pratiqué généralement pour une liposuccion peu importante  sur des petites zones limitées.

Le patient doit se présenter à jeûner le jour de l’intervention. Généralement, les infirmières donnent, une prémédication calmante une heure avant l’opération chirurgicale.

Cette opération peut durer entre 30 minutes à trois heures, selon les partis et la complexité des zones à traiter. Mais, en général, il faut compter entre une et deux heures.

Avant l’opération, le chirurgien marque au crayon les zones à aspirer sur son patient. Il réalise ensuite de minuscules incisions sur la zone qui va être opérée.

Les cicatrices sont quasiment invisibles, car situées dans les plis naturels de la peau.

En passant par ces ouvertures, il introduit des tubes très fins (3 mm à 5 mm) jusqu’à la zone graisseuse.

Ces tubes, appelés « canules », sont équipés d’embouts arrondis en mousse qui évitent toute douleur. Les canules sont reliées à une aspiration très légère.

Le chirurgien décolle alors les cellules graisseuses en appuyant avec sa main : les canules les aspirent et les évacuent dans un récipient. Il est possible d’aspirer jusqu’à quatre litres de graisse en deux heures.

La quantité enlevée dépend de la qualité de la peau : plus cette dernière est tonique, plus elle se retend facilement. Enfin, le chirurgien suture les incisions et pose un pansement compressif à garder pendant plusieurs jours.

Suites opératoires

La sortie a lieu le jour même de la liposuccion ou bien le lendemain en cas d’anesthésie générale. Les patients doivent porter un panty (collant compressif) pendant quinze jours pour éviter la formation d’hé- matomes et favoriser la rétractation de la peau et de la graisse.

Les suites opératoires sont modérément contraignantes, et les douleurs sont relativement faibles ; par précaution, le chirurgien prescrit des antalgiques à prendre pendant une semaine.

Les effets secondaires sont limités : bleus (ecchymoses) et gonflements (œdème) gênants pendant une à deux semaines, mais qui peuvent être réduits à l’aide de massages chez un kinésithérapeute.

Après la liposuccion, il est recommandé de prendre une semaine de repos, car l’opération engendre une grande fatigue pendant environ cinq jours.

Plus la quantité de graisse aspirée est importante, plus la fatigue est grande. Les patients reprennent cependant rapidement une activité normale.

Le sport peut aussi être repris au bout de deux ou trois semaines. Une première visite de contrôle a lieu dix jours après l’intervention et une seconde est généralement prévue au quatrième mois.

Les premiers résultats de la liposuccion sont visibles à la fin du premier mois, mais il faut bien attendre quatre mois avant les résultats définitifs.

En effet, c’est le temps nécessaire à la cicatrisation, la disparition de l’œdème postopératoire et à la rétraction cutanée.

Les résultats de la liposuccion sont durables, car les cellules graisseuses restantes n’ont pas la capacité de se multiplier. En revanche, il est indispensable d’avoir une hygiène de vie adaptée.

Risques et complications

Toute intervention chirurgicale comporte des risques de complications. Ces dernières peuvent être liées à l’anesthésie ou à la liposuccion, mais elles sont assez rares.

Après l’intervention, certains patients peuvent présenter des œdèmes ou des bleus assez étendus dans le cas d’une fragilité capillaire.

Plus rarement, les patients peuvent rencontrer des problèmes d’infection, d’hématomes, de phlébite, d’épanchement lymphatique ou d’autres complications vitales dues à l’anesthésie générale.

Des défauts peuvent aussi apparaître suite à l’intervention. C’est le cas de la frisure cutanée, lorsque la peau ne s’est pas suffisamment rétractée, ce qui arrive surtout aux peaux peu élastiques.

Une nouvelle intervention, réalisée quatre à six mois après la première, pourra rectifier la frisure. Adressez-vous à un chirurgien compétent pour limiter les risques.

Les patients concernés sont alors mis sous traitement et gardés en observation.

Prix d’une liposuccion en Tunisie :

ACTE COÛTS GLOBAL TUNISIE (EURO) PRIX EN EUROPE
Liposuccion 1 à 2 zones 1800 € 3000 €
Liposuccion 3 zones 2100 € 5000 €
Liposuccion 4+ zones 2300 € 6500 €
Grande Lipoaspiration 2200 € 5500 €

Liposuccion Avant – Après

liposuccion tunisie

liposuccion en tunisie

chirurgie liposuccion tunisie

Devis 100% Gratuit